NOUS AVEC VOUS POUR LE FOOT

Image Blog

tous avec des maillots de foot 

h1. TITRE 1 Car on le sait, le footballeur (le sportif en général) est superstitieux. Pour en revenir à Cruyff, légendaire numéro 14 du football, l’attribution de ce numéro s’est faite au hasard d’un avant match face au PSV Eindhoven dans les années 70. Offrant son numéro 9 de l’époque à l’un de ses coéquipiers, Cruyff opte alors pour le 14 et le conservera toute sa carrière puisque ce fameux match contre le PSV avait été particulièrement réussi. Seul la période barcelonaise le destituera du numéro 14 puisque le règlement espagnol interdisait alors les numéros supérieurs à 11 pour les titulaires. 

h2. TITRE  2 Autre joueur au numéro devenu emblématique, Cristiano Ronaldo. Presque forcé par Alex Ferguson pour reprendre le numéro mythique porté avant lui par Best, Cantona et Beckham, le portugais est devenu CR7 dans le Monde entier et son image associée à jamais à ce numéro. En arrivant au Real Madrid, Cristiano Ronaldo a pourtant dû patienter une saison pour récupérer le numéro 7 déjà utilisé par l’icône Raul. Une mesure que le portugais n’a pas eu besoin de reproduire lors de son arrivée à la Juventus Turin puisque c’est Juan Cuadrado lui-même qui lui a offert le numéro 7 qu’il portait depuis son arrivée en 2015.h3. TITRE  3 D’autres clubs ont souhaité également retiré un numéro de maillot en hommage à un joueur décédé. On se souvient bien sûr du numéro 27 de Marc-Vivien Foé à Manchester City et du 17 à Lyon et à Lens, mais aussi du 21 de Dani Jarque à l’Espanyol Barcelone et au FC Séville, du 26 de Miki Roque au Betis Séville, du 30 de Jason Mayélé au Chievo Vérone, du 13 de Vittorio Mero à Brescia, du 29 de Miklos Fehér à Benfica ou du 13 de Davide Astori à la Fiorentina. Enfin on notera le retrait du numéro 12 en hommage aux supporters qualifiés de 12ème homme. C’est le cas par exemple à Fenerbahce, Lens, Feyenoord, Portsmouth, Norwich City, Bayern Munich, Malmö ou au Zénith Saint-Pétersbourg. Du côté du Panatinaïkos, c’est le numéro 13 qui a été retiré pour remercier le groupe d’ultras depuis toujours à la Porte 13 du stade.

On le voit, plus qu’un simple chiffre dans le dos, le numéro est désormais utilisé comme un aspect marketing important par les clubs, notamment dans les ventes de maillots, sur les coques de téléphone mais aussi dans la communication (on a pu le voir avec la guerre entre le Real Madrid et la Ligue espagnole), le numéro du footballeur est devenu une sorte de signature personnelle et cela, seulement 80 ans après son introduction au beau milieu d’une finale de FA Cup !

Comments (0)

Leave your Comment